Sous bois et couleurs d’automne…

Conseils et astuces de Cécile Domens, photographe et grande voyageuse !
Avec ses couleurs qui brillent de mille feux, l’automne est une saison idéale pour pratiquer la photographie. La nature revêt son plus beau manteau et les rayons du soleil viennent caresser les feuilles des arbres dorés. Une explosion de couleurs qui inspire de nombreux photographes. Certaines destinations comme le Québec et son été indien offrent un cadre grandiose et riche en sujets pour le photographe !

1 – Jouez avec la lumière

Peut-être encore plus que d’habitude, la lumière est un élément capital dans la réalisation de vos photos d’automne. Un ciel dégagé vous offrira certes de belles possibilités, mais la lumière que vous allez vouloir « chasser », c’est surtout celle que l’on retrouve durant l’heure dorée !

Vous savez, ces deux moments de la journée durant lesquels le soleil est bas dans le ciel ? Les couleurs se réchauffent et les ombres s’allongent pour donner une ambiance presque féérique à vos clichés.

« Un ciel couvert permet une diffusion de la lumière ambiante très intéressante pour vos prises de vues. »

2 – Profitez aussi d’un ciel couvert

S’il est vrai qu’un beau ciel dégagé vous permet de bénéficier de belles lumières, en automne, le ciel peut aussi être gris et couvert avec d’épais nuages au dessus de nos têtes. Ceci n’est pas une raison pour rester à l’hôtel : bien au contraire ! Un ciel couvert permet une diffusion de la lumière ambiante très intéressante pour vos prises de vues.
C’est notamment le cas durant ces instants suivant une averse. Même constat pour la brume qu’il ne faut pas fuir, mais au contraire utiliser : elle va donner une atmosphère singulière à vos clichés.

« Les forêts ou les sous-bois peuvent être des sujets assez compliqués à aborder. »

3 – Travaillez votre composition

Les couleurs à l’automne sont splendides. Vous n’êtes pas le seul à l’avoir remarqué ! Pour vous distinguer, il va donc falloir faire preuve d’originalité ! De belles couleurs ne suffisent pas à faire une belle photo. Soignez votre composition et votre cadrage. Appliquez les règles classiques de la photo de paysage : règle des tiers, utilisation des lignes et des courbes, utilisation de l’ensemble des plans de votre photo, etc.
Les forêts ou les sous-bois peuvent être des sujets assez compliqués à aborder. Il est difficile de « lire » le paysage. Fixez-vous des repères : la cime des arbres, un chemin, un ruisseau, un buisson ou un rocher proche de vous, etc.

« L’automne est une saison idéale pour pratiquer la macro ! »

4 – Une très bonne occasion pour faire de la macro

L’automne est une saison idéale pour pratiquer la macro ! Feuilles mortes, petits insectes, champignons, toiles d’araignées, textures, etc. Les sujets sont nombreux, variés, souvent visuellement intéressants et vous n’aurez aucun mal à les mettre en valeur entourés des vives couleurs de l’automne. Alors si vous possédez un objectif macro, ne vous en privez surtout pas ! À condition que le vent ne souffle pas trop fort bien entendu…

« Si vous possédez un filtre polarisant, utilisez-le ! »

5 – Faites vibrer les couleurs

Du rouge, du jaune, de l’orange, la nature à l’automne est une explosion de couleurs ! Pas question que celles-ci apparaissent comme ternes sur vos photos. Si vous photographiez au format JPEG, pensez à légèrement augmenter le contraste et la vivacité des couleurs directement dans les réglages de votre boîtier. Si vous possédez un filtre polarisant, utilisez-le ! Non seulement il supprimera les reflets visibles sur les feuilles des arbres ou sur les plans d’eau, mais il va aussi venir renforcer les couleurs de vos images !

« Ne laissez surtout pas votre balance des blancs en mode automatique. »

6 – Contrôlez votre balance des blancs

Ne laissez surtout pas votre balance des blancs en mode automatique. Vous risqueriez d’obtenir des photos trop froides et dont l’aspect semble peu naturel par rapport à la réalité. Préférez un réglage personnalisé, en augmentant la température Kelvin ou en sélectionnant le mode « nuageux. » Vous obtiendrez ainsi des images avec des tons plus doux, plus chauds.

« […] les couleurs dorées de l’automne d’une manière générale s’associent très bien avec le bleu intense du ciel ou d’un lac. »

7 – Associez les couleurs complémentaires

Un autre moyen très efficace pour dynamiser vos clichés durant l’automne consiste à associer ensemble sur une même image des couleurs dites complémentaires. Grâce à cette association de couleurs, vous allez photographier un contraste naturel qui va faciliter la lecture de l’image. Pour prendre un exemple, les couleurs dorées de l’automne d’une manière générale s’associent très bien avec le bleu intense du ciel ou d’un lac.

Autre possibilité : en tout début de saison, une feuille rouge ressortira particulièrement bien si elle est entourée d’autres feuilles encore vertes.