Un portrait de cinq ans de vie et d’amour dans le delta du Mississippi

La série de Phyllis B Dooney se concentre sur les Browns, une famille de Greenville, Mississippi, mais révèle la vie oubliée des communautés du Sud de l'Amérique.

« Maintenant que le projet est terminé, j’ai l’impression que le thème principal est le désir. Pour moi, en tant qu’Américaine, cela fait partie intégrante de la situation américaine d’aujourd’hui, sinon du monde entier « , déclare Phyllis B. Dooney, photographe américaine derrière les séries photos Gravity is Stronger Here, finaliste dans la catégorie des diplômés aux BJP Breakthrough Awards de cette année.

Son projet, qui se focalise sur une famille dans le delta du Mississippi, a duré cinq ans. En une demi-décennie, le travail de Dooney a beaucoup changé. Ce qui a commencé comme un moyen d’explorer les récits culturels des états du sud s’est développé en un projet qui a révélé l’antipathie et l’ennui des citoyens ordinaires, et leur volonté d’être reconnus.

« En dépit de la mondialisation et des médias sociaux, j’ai l’impression que la plupart des gens que je rencontre ne sont pas satisfaits ou comblés et qu’ils désirent davantage. Désir d’être entendu. Le désir d’être vu. Désir de se connecter et d’être utile « , dit Dooney.

Un soir, elle a rencontré Halea Brown dans un bar karaoké et lui a demandé si elle pouvait faire son portrait. Brown et sa famille sont rapidement devenues les figures centrales de tout le projet. « Mon processus à Greenville a d’abord été de poursuivre une myriade d’histoires. Finalement, en ramenant le travail à la maison et en le montrant, il est devenu évident que l’histoire de Halea et de sa famille était le récit principal « , dit Dooney.

Le livre Gravity is Strong Here est disponible ici 

Retrouvez l’entièreté de la série de Phyllis B. Dooney sur son site