Photographe et agoraphobe, elle voyage avec Google View

Jacqui Kenny est victime d’agoraphobie, une condition qui l’empêche de fréquenter des lieux publics et des espaces ouverts, par peur d’avoir une crise de panique. Parfois, cela se traduit même par une peur de quitter son domicile.

Pour contrer cela, Jacqui Kenny parcourt le monde grâce à Google Street View, et explore virtuellement les rues et les paysages en les capturant pour sa série Agoraphobic Traveller.

Vu la qualité des images sur Google View, il est évident que Jacqui a un talent pour repérer les lieux ayant un intérêt graphique; est-ce néanmoins suffisant pour la qualifier de photographe (comme l’ont fait plusieurs articles) ? Le fait qu’elle choisisse le cadrage et l’ange suffit-il à faire de ces images les siennes ?

La pratique de Jacqui questionne les limites de l’art et jusqu’où l’appropriation peut aller.

Lire la suite : www.artsy.net