High Fashion : La culture du travail au Japon photographiée par Paweł Jaszczuk

Des hommes adultes, en habits de travail, terrassés par la pression professionnelle.
C’est ce que l’on peut voir dans la série High Fashion de Paweł Jaszczuk : des employés de bureau endormis, ivres mort, sur des trottoirs, adossés à un mur, dans un buisson, leur attaché case à la main, prêts à repartir pour une nouvelle journée de travail.

©Paweł Jaszczuk

Ce phénomène japonais de surmenage au travail est un problème de santé publique dont le monde entier à entendu parlé.  En 2015, une vidéo créée par le prolifique vlogueur  Stu in Tokyo était devenue virale.
Le thème de cette vidéo : une semaine dans la vie d’un « salary man » de Tokyo (« salary man » est le nom communément donné aux employés de bureau au Japon). On peut y voit les horaires insensées, l’absence de temps libre, etc…

©Paweł Jaszczuk

En octobre 2017, un rapport glaçant avait été remis au premier ministre Shinzo Abe. Il y était écrit qu’un Japonais sur cinq risquait de mourir au travail pour cause de surmenage.
Ce phénomène a même un nom : Karōshi, littéralement « mort par dépassement du travail ».

©Paweł Jaszczuk

C’est après minuit, en sillonnant les rue de Tokyo en vélo que Paweł Jaszczuk a pris ces images.
Une manière pour lui de dépeindre un portrait de la capitale nippone au delà des néons, des carrefours fourmillants de gens, de son ultra modernité… Un portrait plus sombre, plus solitaire, mais malheureusement partie intégrante de cette culture.

Vous pouvez voir plus du travail de Paweł sur son site et le suivre sur Instagram.