Eduardo Asenjo Matus – « The Sound of Silence »

Les paysages urbain, le mouvement, les flots humains innondant les rues, voilà quelques-uns des thèmes abordés dans le travail du jeune photographe chilien Eduardo Asenjo Matus.

Sa série “The Sound of Silence” capture en pose longue des foules, tout en gardant un élément reconnaissable, tel une île salvatrice au milieu d’une tempête.

« L’idée est de se concentrer sur une personne qui marche, je photographie habituellement la personne qui attire mon attention […] ou les personnes qui marchent à un rythme différent, plus lente ou plus rapide que les autres, elles se distinguent par leur vitesse. »

Eduardo transforme les gens en motifs abstraits et créé un chaos silencieux, poétique et monochrome qui pourrait faire passer ses images pour des tableaux. 

« Une façon de pouvoir représenter graphiquement mes mouvements dans l’espace et dans la ville est de toujours marcher avec mon appareil photo, car chaque moment est important. »

C’est avec un appareil photo hybride et un filtre à densité neutre qu’Eduardo travaille, ce qui lui permet d’allier photographie de rue et pose longue.
Sa série a été exposée dans de nombreuses galeries à travers le monde et continue d’être alimentée au gré des explorations urbain d’Eduardo. 

Vous pouvez suivre l’avancée de sa série sur son compte instagram et son site internet.

Cet article est disponible en anglais 

©Eduardo Asenjo Matus
©Eduardo Asenjo Matus
©Eduardo Asenjo Matus
©Eduardo Asenjo Matus