Surfing Hippos, 2000

L'océan comme dernier refuge

La notion -d’espèce envahissante- désigne un organisme exotique vivant, introduit volontairement ou non, sur le même territoire qu’une espèce indigène, et qui nuit aux besoins vitaux de cette dernière.

À l’évocation de ce groupe de nuisibles, chacun, sans même y réfléchir, pensera aux rats, aux lapins, aux opossums, à certaines algues, et à quelques champignons, mais personne ne pensera spontanément à l’Homme…

Car comme à notre habitude, nous nous positionnons par-dessus la nature… Pourtant, nous sommes bien la pire des espèces invasives ; le déclin animal, végétal et géologique est notre oeuvre, nous en sommes la seule cause.

hippo

Une vue satellite de Shangai à 32 ans d’intervalle ( 1984-2016) 

hippo

Notre image du jour porte à peu près le même message catégorique : la place considérable que prend l’homme nuit à la nature, aux animaux, et dans ce cas-ci aux hippopotames.

C’est au terme d’une grande expédition photographique, allant du Congo jusqu’au Gabon et sa côte occidentale, que le photographe Michael Nichols pris le cliché de ces animaux nageants dans l’Atlantique.

Observer ce deux mammifères dans l’océan est une chose rare, mais malheureusement symptomatique des difficultés que rencontrent ces animaux au sein de leur habitat naturel.

hippo 

Michael Nichols, 2003

hippo

En effet, l’avancée de l’industrie et de l’urbanisation réduit considérablement le territoire de certains animaux, ces derniers se voient contraints de quitter leurs contrées d’origine pour investir des lieux inhabituels ; à l’image des hippopotames, délogés du lit de leur rivières, et forcés de se déplacer vers la mer.

L’image de Nichols, en plus de porter ce triste constat, eu un effet concret sur le sort de ces animaux migrants ; elle inspira au président du Gabon, Omar Bongo, la création d’un ensemble de parcs naturels (équivalent à 11% du territoire national), afin de garantir un territoire vierge à la faune sauvage.

hippo