Portraits impossibles : Miroirs sans reflets – Leonardo Magrelli

« Ce projet montre ce que reflètent les miroirs lorsque nous ne sommes pas devant eux. La série se compose d’un ensemble de photographies prises face à un miroir, un point d’observation où l’on se verrait normalement reflété dans le verre – mais ici, ce n’est pas le cas. C’est comme si nous étions invisibles.

Ces photographies capturent une situation dont nous ne pouvons jamais être témoins, car nous sommes leur propre interférence. Nous ne pourrons jamais observer directement ce qu’un miroir montre quand nous ne sommes pas face à lui. Ce n’est qu’en disparaissant que nous pouvons observer la réalité sans les altérations résultant de notre intrusion.

Ainsi, l’autoportrait et la nature morte se heurtent, créant des images qui sont à la fois ces deux choses et ni l’une ni l’autre en même temps. Ce qui soulève la question: jusqu’où est-il légitime de parler de portrait? Chacune de ces images promet un portrait mais entraîne l’annulation de ce moi. C’est notre absence même qui transforme ces images en natures mortes, qui déclenche le mécanisme de l’image.

Un médium comme la photographie devrait être étudié et utilisé pour essayer de montrer des choses qu’aucun autre médium ne peut exprimer. Dans ce cas précis, ce n’est que par la manipulation numérique de l’image que nous pouvons voir ce que ni nos yeux ni l’objectif de la caméra ne pouvaient voir: le reflet direct des miroirs au moment où nous ne sommes pas devant eux. »

—Leonardo Magrelli

 

Lire la suite : www.lensculture.com