Ces images de stock qui n’ont aucun sens

C’est assez gênant de voir le choix que vous avez quand vous tapez « enfant prenant de la coke » ou « fille faisant un selfie avec un AK-47 » dans la barre de recherche d’une banque d’images.

Andy Kelly a trouvé ça assez gênant lui aussi. Il a donc créé un compte Twitter du doux nom de @darkstockphotos, qui réuni les photos de stock les plus délirantes ( “extremely fucked up stock photography” ). Andy navigue dans les méandres de sites tels que Shutterstock pour trouver les photos les plus bizarres. Voici les 10 images préférées de ce cher Andy :

« Enfant pleurant avec une arme à feu sur la côte « 


« Cette photo appelle tant de questions. Qui a donné une arme à cet enfant ? Pourquoi est-il si dévasté ? Qui l’a forcé à porter ce pantalon jaune ? Imaginer le photographe dirigeant la séance photo rend la chose encore plus drôle ‘Tu viens de tuer ta mère, OK ? *clic* ‘Tu es empli de tristesse et de regrets’ *clic* ‘Parfait !' »

« Femme ivre irréfléchie tenant son bébé en larme en rentrant de soirée »


« Les épreuves de la maternités ont poussé cette jeune femme à s’accroupir près de sa porte d’entrée en buvant une bouteille non étiquetée de vin blanc. C’est particulièrement poignant car le bébé semble sincèrement bouleversé de faire partie de cette photo. Une scène sinistre rendue hilarante par les étranges artifices de la photographie de stock. »

« Groupe d’adolescents prenant de la drogue à la maison »


« Ce gosse est bien plus en avance que ses potes. Quand eux boivent des prémix bleus en arrière-plan, lui se tape des grosses lignes de coke sur une boite à CD posée en équilibre sur le cuir beige d’un sofa. J’adore cette image malgré l’évidente complaisance, il y a aussi un air d’ennui de vie la de banlieue. On sait que ce gosse est le capitaine de l’équipe de foot quand il ne se fourre pas le nez de saloperies »

« Bébé et papa avec une cigarette »


« Celle-ci est incroyable. La sérénité présente sur le visage du bébé me tue, et je ne vois pas qui aurait l’idée d’acheter ça. Pour illustrer quoi ? L’épidémie nationale de nihilisme chez les pères forçant leurs bébés à fumer ? J’aurais voulu être là quand le photographe a fait cette photo. Je veux rentrer dans son cerveau malade » 

« Femme en deuil »


« Les photos de stock sont, comme toute forme d’art, sujettes à interprétations. Mais le message est plutôt clair ici : cette femme n’est pas ‘en deuil’ comme la description le suggère, mais est tout à fait heureuse que le mec dans le cercueil soit mort. L’air démoniaque sur son visage est magnifique et empli de mystère. »

« Homme gros jouant au Père Noël coquin »


« Je ne pense pas que ça aurait été aussi glauque s’il n’y avait pas le chapeau de Père Noël. Amener Noël dans la photo d’un mec se pinçant les tétons fait basculer la chose dans le monde du gênant. Et l’expression de jouissance ainsi que la barbe éparse ne font qu’ajouter au malaise. » 

Homme d’âge moyen affrontant la dépression saisonnière


« La dépression saisonnière n’est pas drôle, mais cette image manque tellement de subtilité qu’on ne peut qu’en rire. La bouteille de Jameson. L’arme pressée contre la tête. Le sapin de Noël. Ca montre parfaitement la stupidité et le manque de nuances de la photographie de stock quand il s’agit d’aborder des problèmes sérieux. »

« Un voleur kidnappe un bébé d’une poussette dans un parc »


« Il y a tellement de choses à aimer ici. L’air indifférent du bébé et le fait qu’il regarde directement l’appareil photo. La poussette horriblement photoshopée dans le fond. L’air effronté du kidnapper. C’est plus ringard que sinistre. »

« Danger sur la route causé par un conducteur ivre »


« OK, là c’est du grand art. Ce type offre nonchalamment une bière à son passager (vous) tout en conduisant latéralement sur l’autoroute. Il semble être en plein milieu d’une voie rapide, mais est plus concerné par votre sous-alcoolisation. Quel gentleman. »

« Jeune homme en chemise mettant un jeune homme en costume en état de trance »


« Je ne sais pas pourquoi ce type met son collègue en trance, mais ça n’augure rien de bon. Le regard de tueur sur son visage, et celui de poisson mort de sa victime sont absolument glaçants. Et, encore une fois, qu’est-ce que cette image peut illustrer ? »

 

Lire la suite: www.dazeddigital.com