SUPER PHOTO NEWS 11000+

Salut, ça va?

news

Ta tête de pois chiche ménopausé sur ta carte d’identité te fait honte? Tu appréhendes son renouvellement? T’as peur d’atteindre un degré supérieur de mochitude légumineuse?

Hé bien alors fait comme Raphaël, remplace ta photo par une image de synthèse. 

« Le 7 avril 2017, j’ai fait une demande de carte d’identité à la mairie du 18e. Tous les papiers demandés pour la carte étaient légaux et authentiques, la demande a été acceptée et j’ai aujourd’hui ma nouvelle carte d’identité française. La photo que j’ai soumise pour cette demande est un modèle 3D réalisé sur ordinateur, à l’aide de plusieurs logiciels différents et de techniques utilisées pour les effets spéciaux au cinéma et dans l’industrie du jeu vidéo. C’est une image numérique, où le corps est absent, le résultat de procédés artificiels.

L’image correspond aux demandes officielles de la carte : elle est ressemblante, elle est récente, et répond à tous les critères de cadrage, lumière, fond et contrastes à observer. Le document validant mon identité le plus officiellement présente donc aujourd’hui une image de moi qui est pratiquement virtuelle, une version de jeu vidéo, de fiction. »

news

news

news

Révolutionnaire! La une du magazine ELLE Australia a été shooté à l’Iphone!

Ah non, en fait c’est déjà la troisième fois que ça se fait (Sports Illustrated, Billboard).

Et en fait on s’en fout.

news

  

news

news

On s’en fout beaucoup moins : des couples gays s’embrassent sur Instagram pour apporter leur soutien aux homosexuels persécutés de Tchétchénie.

En effet, en avril dernier, le journal russe Novaïa Gazeta a révélé l’existence de « camps homosexuels » et expliquait que la communauté gay était la cible de nombreuses persécutions : meurtres, tortures, enlèvements.

Une des protestations à cette infâme injustice est l’émergence du Hashtag #kiss4lgbtqrights.

news

news

news

Une nouvelle étoile de la photographie est née, j’ai nommé Brooklyn Beckham, le fils de David et Victoria. 

Le jeune homme, tout juste majeur, sort un livre photographique intitulé « What I see » qui présente quelque 300 images, prises au cours de ses voyages et de sa vie quotidienne, entouré de sa famille et de ses amis : « Un aperçu unique du monde à travers ses yeux », précisent les éditeurs du livre

Bon, je sais ce que vous allez dire : « En voilà encore un qui a les moyens de le faire, merci papa merci maman! Et personne va contredire un -fils de- ! »

Puis vous allez critiquer le livre :  » Non mais hé! C’est pas parce-qu’on est célèbre qu’on est doué! Ses photos c’est de la ***** ! »

Ben laissez-moi vous dire que vous êtes une bande de méchants, vous savez pas de quoi vous parlez, ce livre possède une vraie spontanéi… Ok, je vous l’accorde, ce livre m’a tout l’air d’être d’une belle bouze photographique.

news

 

La couverture du livre

Quelques oeuvres d’art de Brooklyn

news

news

TU VEUX DE LA POÉSIE ?! C’EST CA QUE TU VEUX ??! ALLEZ TIENS ALORS :

la photographe hollandaise Robin de Puy s’est lançé le défi de shooter une série d’images avec une simple goutte d’eau en guise d’objectif.

La photographe a travaillé durant plus de six mois aux côtés de scientifiques pour développer un système fonctionnel. Un pari réussi, mais qui a nécessité la construction d’un appareil photo pensé spécialement pour cet usage insolite.

Afin de capturer des images, l’équipe technique a décidé de placer une goutte sur une plaque de verre recouverte de Teflon – dispositif qui permet à la goutte d’être maintenue et de ne pas se répandre. Pour pouvoir faire la mise au point correctement, l’équipe a choisi d’envoyer un léger courant électrique sur la plaque afin de modifier la forme de la goutte. En ajustant la quantité de courant, la photographe pouvait gérer au mieux la netteté de ses portraits. Un miroir était aussi utilisé pour renvoyer l’image réfléchie à travers la goutte d’eau directement sur le capteur. Certaines contraintes, comme l’évaporation, obligeaient l’équipe à nettoyer régulièrement le verre et à mettre une nouvelle goutte d’eau. ¹

Admirez les photos réalisées avec ce procédé. Et également une vidéo montrant les coulisses du projet :

news

news

news

Un centre commercial Russe s’est récemment équipé d’un distributeur à likes Instagram.

Preuve que ce genre d’achat n’est plus du tout un tabou, on peut désormais entre le Mcdo et le H&M, se payer 100 likes pour 80 centimes d’euro ou 100 abonnés pour 1,60 euros!

Il s’agit évidemment de « faux » likes générés par des bots (des ordinateurs) en Inde.

Si t’es un ringard de la toile, tu sais ce qu’il te reste à faire

news

news

news

Pour les nostalgiques de l’ère Obama, sachez que très prochainement sortira un livre compilant 300 images de l’ancien photographe officiel de la Maison-Blanche, Peter Souza.

Obama, An Intimate Portrait (« Obama, un portrait intime », ndlr),  sera publié par l’éditeur américain Little, Brown and Company, et sortira en novembre prochain.

En attendant, n’oubliez pas le compte Instagram du photographe, qui continue à publier des clichés inédits de l’ancien président.

news

news

news

  1. Source Konbini Cheese

news