LIVRE PHOTO – Photojournalists on War: The Untold Stories from Iraq

Le livre qui donne la parole aux photographes

Les photojournalistes nous montrent ce qui se passe, mais ont rarement l’occasion de s’exprimer. Photojournalists on War a pour but de régler ce problème. En plus de regrouper des photos de la guerre en Irak, le livre donne la parole aux personnes derrière ces images.

Dans une série d’interviews, les photojournalistes décrivent le monde et partagent leurs réflexions sur leurs expériences. La combinaison de leurs photos et de leurs mots montrent et racontent une histoire tourmentée.

Les livres d’Histoire ne sont souvent pas aussi parlants que l’impact généré par une image qui capture ce qu’il y a de plus impardonnable dans une guerre. Ce livre est le produit de cinq ans d’interviews avec plus de soixante-dix photojournalistes.

Qubah, le 24 mars 2007. Un soldat américain marque les mains des femmes et les nuques des hommes avec des numéros selon leurs quartiers.  Lt Col. Andrew Poppas de la 73eme Cavalerie, 82eme Airborne Division, a dit que le numérotage était un système qui permettait aux troupes de savoir si les gens se déplaçaient dans le village de Qubah, malgré le confinement mit en place suite à une attaque de l’armée US contre des rebelles. © Yuri Kozyrev/NOOR
Karmah (Garma), 31 octobre 2006. Sgt. Jesse E. Leach traine Lance Cpl. Juan Valdez à l’abris après qu’il ai été touché par un sniper lors d’une patrouille. Il a été touché au bras et au torse mais a survécu. Tiré du livre Photojournalist on War ©Joao Silva/The New York Times
Tal Afar, juin 2005.  Des hommes soupçonnés d’être des rebelles sont détenu dans un véhicule blindé pour être transporté dans un centre de détention. Les soldats Américains et Iraquiens se sont déplacés dans Tal Afar avec des blindés et des tanks. Des hélicoptères ont fourni un support aérien pendant que les soldats fouillaient les maisons et arrêtaient des suspects.Tiré du livre Photojournalist on War  © Christoph Bangert
Baghdad 5 avril, 2003. Un docteur à l’hospital Al Kindi couvre le corps d’Ali Jamal, 2 ans, tué dans sa maison dans le quartier de Ubeidi par des bombardements américains quatre jours avant que les troupes américaines ne prennent le contrôle du centre de Baghdad. Tiré du livre Photojournalist on War  © Bruno Stevens
Al Musayyib, 27 mai, 2003. Un enfant Iraquien saute par dessus les restes de victimes retrouvés dans une fosse commune au sud de Baghdad. Les corps ont été ramenés ici pour être identifiés par les familles qui cherchent des cartes d’identités et d’autres indices permettant d’identifier leurs proches. Les victimes ont été tuées par le gouvernement de Saddam Jussein pendant un soulèvement chiite après la Guerre du Golfe en 1991. © Marco Di Lauro/Getty Images
Tikrit 14 Avril, 2003. Dans la ville d’origine de Saddam Hussein, un Marine américain glisse sur une rampe en marbre dans l’un des palaces du dictateur. La résidence contient des tapis luxueux et au moins une toilette en or. Tikrit fût la dernière grande ville à tomber pendant l’invasion des Forces Alliées. Malgré le fait que les combats continuent à travers l’Irak, les Marines fêtes la victoire.  © Ashley Gilbertson/VII