Les pires (vraies) remarques de clients

Chronique décalée d'une photographe en freelance

Depuis que je suis photographe, j’ai essuyé tellement de remarques déplacées de clients potentiels, que par moments je me demande :
mais où ai-je bien pu mettre ma baguette magique ?

« Je cherche un photographe professionnel. Je n’ai pas de budget, mais c’est pas grave, la visibilité que je vais vous donner vous rapportera tous les salaires du monde ! »

D’accord ! Je viens sans mon appareil photo, mais c’est pas grave, vous pourrez dire à tout le monde que vous avez un photographe, c’est la classe.

« Mais c’est super cher ! Ma cousine Berthe peut le faire pour 50€. »

Quoi ? 80€ la nuit dans votre hôtel ? Mais, chez mes parents, c’est gratuit !

« Allô ? Vous pouvez juste m’envoyer les trois meilleures photos du shooting d’hier ? J’en ai besoin tout de suite. »

Bien sûr, aucun problème, car vous êtes mon seul client et avec ce que je vous facture, je peux payer mon loyer et mes charges (non).

« La photo est parfaite, il faudrait juste changer la position de son bras gauche et la faire sourire. »

Définissez « parfaite ».

« J’ai pas repassé ma chemise, mais c’est pas grave : Photoshop ! »

On m’a souvent dit que je ressemblais à Hermione Granger, je te l’accorde. Mais pas aujourd’hui : aujourd’hui, j’ai oublié ma baguette magique.

« Je voudrais exactement ça comme photo, mais il ne faut pas que ça fasse copier/coller. »

Je voudrais exactement cette robe dans cette vitrine ! Mais il ne faut pas qu’on voit que c’est la même.

« J’ai besoin d’un photographe pour demain soir, mais je ne peux pas vous briefer, je n’ai aucune info, de toutes façons vous connaissez votre métier, non ? »

J’ai envie de manger un truc, mais je ne sais pas quoi, enfin c’est votre métier, non ?

« Finalement, je ne vais pas vous payer, je suis déçu du résultat. »

J’ai tout mangé, mais je ne vais pas vous payer, car ce n’est pas de ça dont j’avais envie.

« Je veux la même photo que j’ai vue sur ton site internet. »

Il va falloir demander au soleil, au vent, et au hasard de la vie d’être particulièrement coopératifs.

« C’est quoi ton appareil ? Il prend vraiment de belles photos ! »

Alors, Jean-Michel LaPhotoC’estFacileIlSuffitD’appuyerSurUnBouton, si tu savais le nombre de photos ratées que j’ai faites avec cet appareil photo, tu serais visiblement surpris.