A la rencontre de son public

Aller à la rencontre des « spectateurs » peut paraître effrayant, mais s’avère tellement riche comme expérience : sautez le pas régulièrement !

Expositions : la sienne ou celle des autres, un prétexte formidable pour les rencontres

Avant le numérique et avant internet, exposer son travail était un des seuls moyens pour les photographes de connaître le ressenti du public face à leurs photographies.

Mais, encore aujourd’hui, rien ne remplace un contact réel avec une personne qui découvre votre travail, vous fait part de ses impressions, et vous pose mille questions !

« Il avait des étoiles dans les yeux, c’est inoubliable, et ce sont tous ces petits moments vous donnent plus de force »

Je me souviens de cette personne qui, lors d’une vente caritative, m’a dit, devant une photo issue de la série l’Inconnue à la petite culotte, combien ça le touchait de voir cette prise de liberté, et comme c’est important à ses yeux d’encourager les femmes à reprendre possession de la rue. Il avait des étoiles dans les yeux, c’est inoubliable, et ce sont tous ces petits moments vous donnent plus de force que vous ne pourriez l’imaginer pour la suite!

Internet : indétrônable de facilité et de rapidité en matière d’échange

La magie d’internet, c’est que les frontières géographiques et sociales sont quasi-inexistantes. Vous pouvez atteindre un bien plus grand nombre de personnes, et échanger avec elles aisément.

« Leur demander la photo qu’ils préfèrent parmi votre dernière série peut-être également très enrichissant »

Alors n’hésitez plus, sur vos réseaux sociaux, à laisser la parole à votre audience ! En leur posant des questions sur votre travail, en les impliquant dans la sélection de tel ou tel cliché (en vue de tirages, d’un livre, ou d’une publication dans un magazine par exemple). Leur demander la photo qu’ils préfèrent parmi votre dernière série peut-être également très enrichissant (et bien souvent surprenant !).

Mettre en place un livre d’or accessible sur votre site internet pour ceux qui ne sont pas forcément inscrits sur les réseaux sociaux, ou qui souhaitent vous donner leur opinion de façon anonyme, peut aussi être une bonne idée !

Clients : ceux qui vous ont choisi pour votre travail méritent sans doute que vous tendiez l’oreille

A moins de faire de la photo culinaire (les tomates cerises, c’est sympa, mais ça donne rarement son avis) ou d’architecture, en tant que photographe, on est amené à interagir avec des gens, plein de gens. Qu’ils nous paient pour notre travail, qu’on les prenne en photo, ou bien les deux à la fois, ces derniers ne vous donneront pas forcément d’eux-même leur retour détaillé sur votre travail, mais seront bien souvent heureux de le faire si vous les sollicitez !

« Me frotter à l’avis des concernés m’a permis de me détacher du regard purement technique que j’avais lors de ma sélection après une séance photo. »

Si, par pudeur ou peur des critiques négatives, on n’ose pas s’y confronter, on reste bien souvent avec une vision personnelle (ou purement professionnelle) et donc réductrice de son travail. Me frotter à l’avis des concernés m’a permis de me détacher du regard purement technique que j’avais lors de ma sélection après une séance photo. Là où je vois un cadrage maladroit ou bien un arrière plan bancal, les autres voient un portrait plein de vie, ou bien même parfois, leur plus beau profil.
À vous de décider ensuite ce qui a le plus d’importance pour vous, et dans quel but vous pratiquez la photographie : chacun sa vision de la pratique. Encore heureux !