Vincent Munier, témoin des terres sans hommes

Le photographe animalier Vincent Munier
Le photographe animalier Vincent Munier sur les lieux de l’exposition

 

 

On ne présente plus Vincent Munier. Le photographe de 40 ans est le premier à avoir été 3 fois lauréat du prix Eric Hoskins qui récompense le photographe animalier de l’année. Il expose une série d’images réalisées en Arctique jusqu’au 18 septembre 2016.

Vincent Munier est un passionné. Pas tant de photographie que de nature : natif des Vosges, il a toujours entretenu un lien étroit avec la terre et les espèces qui la parcourent.

La nature mystérieuse des Vosges
La nature mystérieuse des Vosges © Vincent Munier

Il s’est donc naturellement tourné vers la photo animalière et a entrepris de nombreuses expéditions, le plus souvent en solitaire, dans des régions du globe allant des montagnes brumeuses de France aux denses forêts du Pérou, des plaines ocres d’Ethiopie aux étendues gelées de l’Arctique.

Un singe-araignée dans le parc de Manu, en Amazonie
Un singe-araignée dans le parc de Manu, en Amazonie © Vincent Munier
Les loups d'Abyssinie, surnommés "chacals rouges"
Les loups d’Abyssinie, surnommés « chacals rouges »

Jusqu’au 18 septembre 2016, il expose Solitudes / Arctique à la Saison photo de l’Abbaye de l’Epau. La sélection regroupe des images amassées durant plusieurs années, au fil des voyages solitaires du photographe dans le Grand Nord.

Déserts glacés, harfangs des neiges, ours et renards polaires se succèdent dans un somptueux ballet silencieux.

Harfang des neiges
Harfang des neiges © Vincent Munier

Mais la star de l’exposition est indubitablement le « fantôme de la toundra », le loup blanc arctique, dont la majesté subjugue à chaque cliché.

Loup des neiges, ou "fantôme de la toundra"
Loup blanc arctique, ou « fantôme de la toundra » © Vincent Munier

Retrouvez l’oeuvre du photographe sur son magnifique site : www.vincentmunier.com

Pour en savoir plus, retrouvez ses entretiens avec phototrend.fr et sur le site de l’Abbaye de l’Epau.