Robb Siverson, les variations photographiques dans le midwest américain

Comment définir le travail de Robb Siverson sans utiliser le mot ‘variété’ ? Son mélange photographique, de la salle noire à la photographie commerciale, explore les possibilités immenses de la photographie moderne. Installé dans le ‘Midwest’ des Etats- Unis, cet homme à tout faire nous explique ses poursuites photographiques.

Comment définir le travail de Robb Siverson sans utiliser le mot ‘variété’ ? Son mélange photographique, de la salle noire à la photographie commerciale, explore les possibilités immenses de la photographie moderne. Installé dans le ‘Midwest’ des Etats- Unis, cet homme à tout faire nous explique ses poursuites photographiques.

Photograph Robb SiversonI’ve Spent The Same 15 Hours

Le titre « Photographe commercial, photos aériennes & beaux-arts » apparaît sur votre site. Comment avez-vous formulé ce trio original ?

Mon  objectif principal, c’est toujours la photo d’art, mais j’ai trouvé une niche dans la photographie commerciale pour laquelle je suis aussi passionné. J’essaie de diviser le temps en deux : une moitié pour l’art et l’autre moitié pour mon travail commercial. Récemment, j’ai fini un catalogue pour une compagnie nationale qui fabrique les meubles de terrasse de luxe. Maintenant, je me prépare pour la saison des survols aériens dans l’industrie agricole. Je photographie avec mon appareil argentique 4×5 quand je ne bosse pas pour des travaux commerciaux. Je travaille pour des industries très variées, ce qui est intéressant et stimulant. Particulièrement maintenant que l’économie est « dans les toilettes », je trouve que la photographie commerciale et les photos aériennes peuvent aider à payer l’hypothèque de ma maison quand les ventes de tirages sont faibles.

Photograph Robb SiversonRock Formations

Quel est l’histoire de « Robojack Studios » ? En étant photographe, qu’est-ce que vous avez appris à avoir fondé votre propre affaire ?

Robojack Studios a été créé lors de ma dernière année à l’université avec un ami designer. Aujourd’hui, nous collaborons sur plusieurs projets, y compris les sites de construction et la publicité pour une gamme de clients et d’industries. C’était une très bonne expérience économiquement et pleine d’enrichissement et d’instruction pour moi. Je suis manager pour la plupart des grands projets, donc je travaille toujours avec les clients sensibles, ceux qui attendent des résultats excellents.

Photograph Robb SiversonControlled Burn

Comment abordez-vous chaque nouvelle mission et produisez autant de variété dans la photo commerciale ? Avez-vous une recette ?

Photograph Robb Siverson
Commercial Work

J’essaie toujours de me souvenir des désirs du client, de leur vision préliminaire du projet.  C’est facile pour un photographe d’avoir envie de prendre la direction créative, mais je pense toujours d’abord à exécuter la vision du client. En même temps, je contribue constamment avec mes propres idées. Souvent, ça exige des recherches préalables et des rendez-vous avec le client pour bien comprendre leur vision créative. Cette méthode a toujours bien fonctionné pour moi.

Photograph Robb SiversonCommercial Work

Pouvez-vous expliquer votre processus de bromure taché et pourquoi vous l’utilisez ?

Je travaille avec la technique de bromure taché depuis 2002. C’est un simple processus d’argent qui omet l’étape de fixation. Exposer une image non-fixée à la lumière crée une palette de couleur chaude et parfois froide. Ensuite, j’utilise un fixateur rehaussé pour peintre avec un pinceau sur l’image. Après ce processus et si je suis content avec les taches sur le papier, je fixe l’image, de manière normale, ce qui crée une image unique.

Photograph Robb Siverson
Alone Tree

Malheureusement, la plupart des papiers que j’utilise ne sont plus bien distribués maintenant ; les papiers Agfa, Kodak et Forte marchaient très bien, mais ça fait plusieurs années qu’ils ne sont plus disponibles. J’ai toujours un congélateur rempli de papiers et j’attends le bon projet pour m’en servir. J’avais toujours envie d’être peintre, mais mes compétences en dessin n’étaient pas suffisantes. Le processus de bromure taché me permet de satisfaire mon désir de peindre.

Photograph Robb Siverson
Bozeman Dream

Utilisez-vous d’autres techniques particulières ?

Actuellement, je concentre sur le processus traditionnel de noir et blanc. Je m’efforce toujours de m’améliorer en salle noire et récemment j’ai trouvé une méthode qui marche pour moi. Mais je joue continuellement avec des nouvelles idées et des nouveaux processus. Ces derniers temps, j’expérimente les polaroids, qui deviennent obsolètes, comme mon bromure, à cause de l’industrie des produits traditionnels qui baisse. (Repose en Paix Polaroid)
Les produits et les techniques sont concentrés sur le numérique maintenant. J’essaie d’incorporer les techniques argentiques et numériques dans mes processus variés. Par exemple, j’ai découvert lorsqu’on scanne un négatif de Polaroid mouillé, qu’il apparaît une qualité de peinture tout à fait unique.

Photograph Robb Siverson
Virus 1

D’où avez-vous tiré l’inspiration pour votre série « Quand on ne peut pas s’arrêter de penser à rien » ?

« Quand on ne peut pas s’arrêter de penser à rien » a commencé en 2002.  C’était une période sombre dans ma vie quand je voulais incorporer mes sentiments personnels en utilisant des modèles humains dans une variété de situations obscures, mal à l’aise. Je voulais exprimer ces sentiments dans ma photographie. C’était essentiellement une  thérapie pour moi. J’ai utilisé des titres à rallonge pour évoquer un état d’esprit intime de ma psyché humaine.

Photograph Robb Siverson
Long Time Since You’ve Been Around

Quel sont vos défis que vous avez rencontré en essayant de vous établir en tant  photographe ?

Le défi le plus grand est de faire circuler mon travail. J’essaie toujours d’agrandir mon public. J’ai découvert très tôt qu’on ne peut pas attendre d’être découvert par quelqu’un d’autre.  Il faut faire circuler votre travail pour que tout le monde puisse le voir. Par le biais des concours photo ou des jurys, je cherche constamment des opportunités pour diffuser ma photographie partout dans le monde.

Photograph Robb SiversonDrinking Away The Day

Photograph Robb Siverson
I’ve Changed My Mind So Much I Can’t Even Trust It.

Quels sont vos projets actuels ?

En ce moment, je travaille sur un projet qui incorpore mon paysage natal des plaines du Nord où j’ai grandi ; mon arrière-cour en fait. C’est un paysage que je connais très bien et que beaucoup du monde écarte comme sans intérêt. La plupart des photos en noirs et blancs de cette dernière année sont pris à une heure de chez moi. J’espère avoir une exposition avec ces images l’année prochaine.

Photograph Robb Siverson
Divided

Propos recueillis et traduits de l’anglais par LG