La première image prise avec un téléphone portable

Rectifions d’emblée le titre, il serait plus exact d’appeler ce petit article « La première image prise par un appareil photo numérique, synchronisée à un téléphone portable via un laptop, et ensuite envoyée via le réseau cellulaire vers le réseau internet », ouf!

En 1997, Philippe Kahn se retrouve bloqué dans la salle d’attente d’une maternité Californienne, avec pour seule occupation son café et la petite télévision aphone, perchée dans un coin de la pièce.

cell

Philippe Kahn

cell

Ce jeune entrepreneur est cependant là pour une raison heureuse ; Sa femme est sur le point de donner naissance à leur fille, Sophie. Mais par mesure de pudeur, le pauvre Philippe s’est fait sommer de quitter la salle d’accouchement…

Le bougre, qui est féru de technologie, va alors s’adonner à son occupation favorite : bricoler un machin-truc avec son ordinateur. Mais Kahn a une idée bien précise, et pour cela, il fonce chez lui pour en ramener l’ordinateur portable, et un appareil photo digital.

cell

Le matériel utilisé par Philippe Kahn

cell

Pour créer le premier terminal capable de transmettre une image sans fil, il va dans un premier temps branché son téléphone au laptop, mais le câble à même de les synchroniser n’existe pas encore!

Phillipe Kahn va alors trouver la solution dans sa bagnole… Il se sert d’un vulgaire câble de haut-parleur stéréo, il le dénude, et l’utilise pour joindre les deux connectiques. Il est pas fort ce Philou?

 La suite consiste à raccorder l’appareil photo à l’ordinateur, ce qui est bien plus simple… Et après l’écriture, sur son laptop, de quelques lignes de code, voilà le GSM désormais capable de recevoir les données binaire d’un image digitale!

cell

L’image se charge sur le réseau internet

cell

Nous y sommes! Philippe encore tout ému, prends fébrilement le cliché de sa fille avant de le transmettre depuis son téléphone via un programme de partage basique, qu’il conçu lui-même bien évidemment.

L’image se charge sur une page web qui est rendu disponible pour environ 2000 personnes ; des membres de la famille, des amis, des collègues ou des concurrents de le monde des nouvelles technologies.

cell

Philippe n’en peut plus

cell

Mais tout n’est pas rose dans cette belle histoire, le revers de la médaille fut sévère, puisqu’il devint dès lors, le plus énorme prétexte pour être photographié avec un téléphone… Et Philippe en a marre, alors arrêter de photographier Philippe, Philippe est au bout du rouleau, regardez Philippe a les yeux humides sur la photo.

cell