Mon endroit tranquille (Massimo Berruti) – Festival Photoreporter

Les champs électromagnétiques suscitent interrogations et inquiétudes quant à leurs impacts sur la santé, d’autant que les sources d’exposition sont exponentielles. Si le lien de cause à effet avec le développement de cancers n’est pas à ce jour scientifiquement établi, l’Organisation Mondiale de la Santé a pourtant classé les champs électromagnétiques en classe 2b : “cancérigène humaine possible.”

Green Bank est une petite ville, située dans la zone de silence radio américaine, en Virginie occidentale. Tout rayonnement électromagnétique y est interdit afin de préserver de toute interférence l’observatoire de Green Bank,accueillant le plus grand radiotélescope orientable du monde.

Le contraste entre les technologies utilisées par l’observatoire et leur quasi absence alentour éveille la curiosité. La “zone blanche” que constitue Green Bank est devenue lune zone de refuge des personnes électrohypersensibles, inaptes à vivre entourées par la technologie de nos sociétés hyper-connectées. Elles affluent du monde entier pour découvrir si cela peut devenir leur lieu de vie tranquille, rejoignant la petite communauté établie là depuis 10 ans.

Retrouvez le travail de Massimo Berruti sur son site. Exposition « Mon endroit tranquille » au Carré Rosengart dans la baie de Saint-Brieuc, jusqu’au 5 novembre 2017, à l’occasion du Festival Photoreporter.

©Massimo Berruti
©Massimo Berruti
©Massimo Berruti

Read the full article at: www.festival-photoreporter.fr