Les tribus perdues de la Tierra Del Fuego

Les Selk’nam font partie d'une culture habitant dans la Tierra Del Fuego du sud de l'Argentine et du Chili depuis 7000 ans.

 

Les Selk’nam n’avaient pas de chef, mais étaient dirigés par des sages (« pères de monde ») à qui on attribuait des pouvoirs spirituels sur les personnes, le temps et le évènements.

La cérémonie la plus sacrée était le passage à l’âge adulte. Les hommes adultes de la tribu étaient peints en rouge, noir et blanc et revêtu de fourrure, de costumes d’écorces, et prenaient le rôle d’esprits. Au cours de plusieurs jours, semaines, ils conduisaient des rites d’initiation complexes pour faire passer les garçons au statut d’homme.

Une des dernières cérémonies de ce genre a eu lieu en 1920 et a été photographiée par un missionnaire, Martin Gusinde. Quand Martin est devenu prêtre en Allemagne en 1911, il espérait pouvoir voyager en Nouvelle Guinée pour travailler parmi les tribus. Au lieu de ça, ses supérieurs l’ont envoyé au Chili pour enseigner à l’école allemande de Santiago.

Après quelques années, il a trouvé sa vocation en travaillant au Musée d’ethnologie et d’anthropologie du Chili, faisant des expéditions à la Tierra del Fuego, au sud du Chili et de l’Argentine

Lire la suite: designyoutrust.com