Les premières fois 

Comme tout a un début, nous avons décidé d'énumérer quelques premières fois photographiques.

Fait flippant : Aujourd’hui, les gens prennent toutes les deux minutes, autant de photos qu’on en a prises tout au long du 19ème siècle… Yep !
Du coup, on a tendance à oublier comment tout ça a commencé et à quel point vos « selfies-miroir-sale » ou les photos de votre chat trop chatounet viennent de loin.

1825 – Premier Paysage aka première photo

En 1825 un homme avec un nom à coucher dehors prend la toute première photographie ; il s’agit de Nicéphore Niépce. 

Nicéphore Niépce, vue de sa fenêtre

1836 – Premier Portrait

Robert Cornélius, un photographe américain passe pour l’auteur du tout premier portrait d’humain ( autoportrait )

Robert Cornélius

Mais c’est FAUX ! C’est en fait un Français ( oui m’sieur) du doux nom d’Hippolyte Bayard qui réalisa les premiers tirages d’autoportrait. Alors oui, c’est sûr, ils sont un peu moins réussis que celui de Cornélius, mais ça reste quand même le premier.

1840 – première photo de femme et de lune…



John William Draper ( 1811 – 1882 ) est un des pionniers de la photographie, il a notamment réalisé la première astrophotographie en faisant la première photo de la Lune.
Il s’intéressait à la chimie et travaillait à améliorer le procédé de Louis Daguerre quand en 1839 pour des essais il a pris des photos de son assistante, dont le visage était couvert de farine pour augmenter le contraste et avec des temps de pose de 65 secondes, mais ces photos n’ont pas été préservées.

La première à nous être parvenue a été prise en 1840, c’est un portrait de sa soeur Dorothy Catherine Draper dont il a fait et distribué plusieurs copies par la suite, ce qui en fait la première photo d’un visage féminin

1854 – premiers nus.

Après, ça va très vite. Tout le monde se met à chasser la meilleure idée, la plus belle prise de vue. Même les amateurs s’y mettent. Parmi eux, Auguste Belloc premier membre de la société Française de photographie et petit coquinou qui sera le premier à photographier des corps nus.

En 1856, après de nombreuses plaintes de personnes choquées par ses photos la police saisie plus de 5000 clichés de Belloc et les confient à la BNF. En bonus, 3 mois de prison pour l’artiste.
Aujourd’hui la BNF ne possède plus que 156 de ses images. Un peu énervant quand on sait que les photos de Belloc se vendent aujourd’hui à plus de 10 000 € chacune.

1872 – premiers animaux 

Comme quoi, les chats étaient déjà des stars en 1872. C’est l’anglais Harry Pointer (oui oui) qui, passionné par ses chats, décida de faire une série de photo où il mettait en scène ces nobles créatures.
La tout est rassemblé dans un livre The Brighton Cats

1966 : première photo de la Terre vue depuis la Lune

La première image de la terre a été réalisée le 23 août 1966 par un vaisseau de la NASA et transmise à une des ses bases à Robledo De Chavela, près de Madrid (Espagne).
Cette photo a permis une prise de conscience de notre planète dans son ensemble ainsi que ses limites. C’est la première fois que les humains peuvent découvrir la Terre dans son ensemble.

1975 – première photo numérique

Encore Kodak qui invente (sans que personne n’y croit vraiment ni n’en voit l’intérêt), le premier appareil photo numérique.
Il était composé d’une optique de caméra Super8, un enregistreur de cassette, 16 batteries, un nouveau capteur CCD et divers composants électroniques pour relier tout ça.
L’appareil capturait une image avec une résolution de 100 lignes grâce à son capteur et envoyait les informations sur une cassette en 23 secondes.
Pour montrer les photographies ainsi réalisées l’équipe relia un lecteur de cassette à une télévision qui affichait l’image interpolée.

Ce brevet ne fut révélé au public qu’en 2001 !

En 1981, Sony sort son premier appareil numérique grand-public avec une résolution complètement naze de 280 000 px

1992 – première photo sur internet 

Tim Berners-Lee a demandé à Silvano de Gennaro, programmeur au CERN, de scanner une photo d’une fête ( le CERN Hardronic Festival ) et de la mettre sur le site info.cern.ch