La vie dans les micro appartements de Hong Kong

Le photographe Benny Lam a documenté les conditions de vie suffocantes dans les appartements sous-divisés de Hong Kong, capturant les vies de ces communautés cachées.

Ces petites boites en bois d’un mètre carré sont surnommés « cabines-cercueils » et sont habitée par la population la plus pauvre de la ville. Au cours des 10 dernières années, le nombre de ces maisons faites de plaques métalliques a diminué pour être remplacé par des lits enfermés entre des planches de bois.

Les locataires sont de tout âges et sexes, et sont tous incapables de s’offrir un box, ce qui leur permettrait d’avoir plus de place pour se tenir debout.

« Je suis vivant et pourtant je suis entouré par quatre planches de bois » … un des habitants des maisons-cages

Ces images montrent la réalité de la crise immobilière à Hong Kong, où des dizaines de milliers de gens vivent dans ces conditions, ne pouvant rien s’offrir d’autre.