La banlieue parisienne par Robert Doisneau

Né à Gentilly et décédé à Montrouge, Robert Doisneau est, avant d’être le photographe de la vie parisienne, un enfant de banlieue. La banlieue en couleur recueil ses premières photographies et rend hommage à sa vision des villes périphériques. Le tout est commenté par l’écrivain, urbaniste et cinéaste Claude Eveno.

Ces images ont été créées en 1985 dans le cadre d’une commande de la DATAR (Délégation Interministérielle à l’Aménagement du Territoire et à l’Attractivité Régionale), dont le but était de « représenter le paysage français des années 1980 ».

Doisneau décide de travailler en couleur, pour casser l’image grise et terne souvent associée à la banlieue.

 

La Banlieue en couleur, Robert Doisneau, texte de Claude Eveno, éditions Dominique Carré, 112 pages, disponible pour 21 euros.

© Atelier Robert Doisneau, extrait de La Banlieue en couleur, Robert Doisneau, texte de Claude Eveno, éditions Dominique Carré
Montreuil. (© Atelier Robert Doisneau, extrait de La Banlieue en couleur, Robert Doisneau, texte de Claude Eveno, éditions Dominique Carré
Arcueil. (© Atelier Robert Doisneau, extrait de La Banlieue en couleur, Robert Doisneau, texte de Claude Eveno, éditions Dominique Carré,
Gennevilliers. (© Atelier Robert Doisneau, extrait de La Banlieue en couleur, Robert Doisneau, texte de Claude Eveno, éditions Dominique Carré
Ivry. (© Atelier Robert Doisneau, extrait de La Banlieue en couleur, Robert Doisneau, texte de Claude Eveno, éditions Dominique Carré
Couverture de La Banlieue en couleur, Robert Doisneau, texte de Claude Eveno, éditions Dominique Carré