Joël Saget photographie les politiques 

On voit ses images partout : Joël Saget, photographe de l'AFP, raconte à "l'Obs" ses séances de portrait avec les candidats à la présidentielle.

Que ce soit à la une des journaux ou sur les bandeaux de BFM, les portraits de Joël Saget sont partout.

Tous les candidats à l’Elysées sont passés devant son objectif ( à l’exception d’Emmanuel Macron, photographié par un collègue ).

Interviewé par l’Obs, Joël explique son processus de création, les difficultés à photographier des politiques …

« Les conseillers en communication aseptisent tout, en cherchant à respecter des codes qui sont censés plaire à l’électorat. On arrive à des produits sans saveur. »

« Avec Philippe Poutou, nous avons fait une bonne séance.
A la fin, il était en relâche totale, les mains dans les poches.
Je lui ai dit : ‘C’est la photo.' »
« Cette photo a été prise le 15 décembre 2016, jour où Manuel Valls annonçait sa volonté de supprimer le 49-3. L’excitation de Benoît Hamon était perceptible… »
« J’ai dû insister pour que Nathalie Arthaud veuille bien poser avec son blouson en cuir, en soulignant que c’était un trait de sa personnalité. »
François Fillon aime bien la photo : il avait réalisé son autoportrait pour son premier livre. »
Philippe Martinez.
« François Bayrou aime bien la photo. Il pose des questions techniques à la ‘Chasseurs d’images’ [un magazine de photo, NDLR]. »
Marine Le Pen.
« Jean-Luc Mélenchon voulait absolument poser avec une cravate rouge mais n’en avait pas sur lui. Il est donc descendu en acheter une au marché de la place de la Bourse… »
Jean Lassalle, député des Pyrénées-Atlantiques et candidat à la présidentielle.

Lire la suite: tempsreel.nouvelobs.com