Anna Ehrenstein est allemande, d’origine albanaise. Dans ce pays en cours de cicatrisation post-communiste, l’Albanie, elle traque dans la rue et sur Instagram les femmes stylées qui affirment leur personnalité, leur force et leur indépendance en utilisant les accessoires de la cagolerie comme autant de pièces de leur brillante armure. Ces pièces, qu’Anna collecte et ramène en Allemagne pour les mettre en scène façon éditorial de mode, les ancrent solidement dans l’espace social : elles montrent qu’elles peuvent se les payer, et qu’elles les portent par choix personnel. Dans un quotidien hostile, elles savent montrer les griffes (strassées) et le sourire large (rose pétard). Paillettes, froufrous, fonds de teint pastel, doré, rose barbie, plumes, fourrures, vinyle, tout y est, tout est dit, tout et son contraire. Tout dans le style de ces femmes est à la fois doux et martial, et elles y performent leur propre idée du « féminin ». Car le genre, c’est ça : non pas une qualification extérieure, mais ce qui vient des émetteurs. Il suffit qu’une femme agisse pour que cette action soit féminine, et ce n’est pas un qualificatif restrictif. I’m a free bitch, baby. Tout peut être possible, il suffit d’ouvrir la boîte.
Lire la suite: www.oai13.com

“Power and Food” est un reportage studio mettant en scène les repas favoris des personnes les plus puissantes. De quoi se rendre compte que vous avez plus en commun avec Donald Trump que ce que vous pensiez… Pape François Vladimir Putin Donald Trump Hillary Clinton Angela Merkel Marie Antoinette Reine Elizabeth II Kim Jong-Un Père Noël […]

L’artiste Letton Ivars Gravlejs a compilé ses astuces de photographe dans une petite édition teintée d’or. La plupart des gens pensent que pour obtenir de belles images, il suffit de se procurer un appareil coûteux, et bien ils sont dans l’erreur! Des années de pratique, d’expérience, et de nombreux échecs sont nécessaires à la constitution d’un bon photographe. […]

Je crois pouvoir affirmer, en toute objectivité, que le duo Meatwreck produit les meilleurs images au monde. Oubliez Yann Arthus-Bertrand, oubliez Anne Geddes, ils sont humiliés par le génie des déchets de viande (traduction de Meatwreck). Leur photographie est un délice, et elle n’a nul besoin d’une analyse poussée ; l’émotion nous saute aux yeux directement, […]